Kinésithérapeute

Le kinésithérapeute assure des tâches de rééducation et de réadaptation des déficiences motrices, des limitations fonctionnelles d’une personne. Son action entre dans le cadre d’une prescription médicale pour entretenir, restaurer et adapter la fonction motrice. Il peut également recommander un traitement en fonction d’une orientation thérapeutique spécifique comme l’ostéopathie ou la chiropractie.

Rôles du kinésithérapeute

En usant de différentes techniques comme les massages et les mouvements de gymnastique. Les activités du kinésithérapeute sont très diversifiées :

  • établissement du diagnostic kinésithérapique basé sur le bilan des déficiences. Ce bilan comporte des tests de force musculaire, de posture,
  • détection des contre-indications selon l’état du patient comme les fractures, les infections osseuses...,
  • orientation du patient vers un spécialiste, • élaboration du projet thérapeutique,
  • fixation des modalités d'intervention selon les caractéristiques du patient (âge, pathologie, activité du patient),
  • mise en place de la séance de kinésithérapie,
  • rééducation dans plusieurs régions : abdominale, cardiovasculaire, neurologique, orthopédique, respiratoire…,
  • vérification du fonctionnement des appareils et information du service maintenance,
  • détermination du matériel de contention, d'immobilisation adapté et procéder à la pose,
  • réalisation du bilan de fin d'intervention,
  • conseils au patient sur l'hygiène de vie.

Qualités indispensables et requises pour devenir kinésithérapeute

Un kinésithérapeute doit avoir une bonne santé physique. Il doit faire preuve d’une résistance pour la manipulation des patients, la répétition des exercices et la réalisation des massages.

Un bon relationnel, de l'écoute, de la patience et un bon équilibre personnel sont également indispensables. Il doit être totalement disponible pour se plier aux disponibilités de sa clientèle. Possibilités d’évolution Les kinésithérapeutes peuvent avancer en faisant une spécialisation comme être kinésithérapeute sportif, respiratoire, gériatrique… Il peut également devenir un ostéopathe ou similaire. S’il travaille dans la fonction publique hospitalière, il peut devenir cadre de santé, directeur des soins…

Salaire brut

Le salaire d'un kinésithérapeute est d'environ 1 520 € en début de carrière et peut attendre jusqu'à 4000€ environ en fin de carrière.

Formations nécessaires

Le diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute est obtenu en 3 ans. La formation est ouverte aux personnes qui ont réussi les épreuves d’admission. Le concours étant très sélectif, la plupart des étudiants le préparent en effectuant une année de classe préparatoire.

Débouchés

La majorité des masseurs-kinésithérapeutes exercent leur profession à titre libéral, au sein d’un cabinet. Le vieillissement de la population associé avec l’essor des soins préventifs, promet beaucoup de poste encore disponibles pour ce métier.

Il n'y a pas d'offres d'emploi qui correspondent à votre recherche.