Concours pour devenir Infirmier(e)

Le métier d’infirmier

Être infirmier c’est réaliser des soins destinés à maintenir ou restaurer la santé des patients. Ce professionnel participe également à la rédaction et la mise à jour du dossier des personnes malades. Il ne doit en aucun cas omettre d’informer son patient et son entourage sur tout ce qui se passe, et cela à temps. Le métier d’infirmier s’exerce à l’hôpital, en clinique ou à domicile selon le cas.


Préparation au concours infirmier

Chaque personne doit passer un concours pour accéder à la profession d’infirmier. Le but est d’obtenir le diplôme d’État d’infirmier. L’inscription dans un institut de formation en soins infirmiers est nécessaire si le candidat souhaite réussir aux examens. Pour ce faire, il doit être titulaire du baccalauréat. 


Conditions d’accès 

Un candidat se présentant au concours doit être âgé de 17 ans. Les vaccinations médicales doivent être à jour, et une visite médicale auprès d'un médecin agréé des affaires sanitaires et sociales doit être faite. Ce dernier délivrera un certificat justifiant l'aptitude au futur étudiant à suivre la formation. Le candidat doit être titulaire du baccalauréat ou d’un titre admis en équivalence comme un ESEU ou un DAEU. Une autorisation délivrée par le jury de validation des acquis de la DRASS est également valable, tout comme les 3 ans d’expériences professionnelles au titre d’aide-soignant ou auxiliaire de puériculture. Un diplôme de secrétaire médical(e) et médicosocial(e) peut également remplacer les autres cités précédemment. 


Les épreuves du concours

Les candidats déclarés admissibles par le jury sont autorisés à se présenter à l'épreuve d'admission. Les épreuves aux concours infirmiers se départagent en plusieurs étapes. Une épreuve de culture générale soumet les candidats à faire l’étude d’un texte relatif à l’actualité sanitaire et sociale. Le candidat sera évalué suivant les capacités de compréhension, d’analyse, de synthèse et d’argumentation. Il s’ensuit une épreuve de test d'aptitude. Le participant doit faire preuve d’une grande capacité de raisonnement logique et analogique. Les épreuves d'admissibilité sont écrites et anonymes. En ce qui concerne la disqualification du candidat, une note inférieure à 9 sur 20 le pénalise. Mais à part les épreuves écrites, le candidat doit aussi faire un entretien. Les membres du jury peuvent être un infirmier exerçant en secteur de soins, un autre instructeur exerçant en IFSI et une personne extérieure diplômée en psychologie et/ou en pédagogie, soit trois (03) personnes. Le but est de voir de près les motivations de la personne concernée.